Blog du
CFA SACEF

BLOG
Ex-nihilo : le n°2, enfin !

Ex-nihilo : le n°2, enfin !

L'an passé, nous vous présentions Ex-Nihilo, la toute nouvelle revue annuelle lancée par des apprenties du Master Ingénierie éditoriale et communication de l'Université de Cergy-Pontoise et du CFA SACEF. Retour sur cette actu, avec la nouvelle équipe d'Ex-Nihilo, qui a su relever avec brio le défi d'améliorer et d'enrichir la publication pour le deuxième numéro.

Le projet Ex Nihilo, qu’est-ce que c’est concrètement ?

La revue littéraire Ex Nihilo est l'aboutissement du travail de quatre étudiantes du Master Ingénierie Éditoriale et Communication de l’université de Cergy-Pontoise en partenariat avec le CFA SACEF. Cette revue souhaite vous faire voyager, vous emmener à la découverte du monde grâce à la littérature.

Chaque année, un dossier spécial est consacré au pays que les étudiants du Master visitent pendant leur voyage d'étude. Ce dossier représente une belle opportunité de mettre en avant un pays, une culture, un art de vivre. Cette année, notre promotion est allée à Lisbonne ; le second numéro de la revue est donc consacré au Portugal et aux lettres lusophones.

 Quelles ont été vos motivations pour vous impliquer dans ce projet ?

Nous avons souhaité nous impliquer dans ce projet pour diverses raisons : tout d’abord, la revue est un splendide objet et nous pensions que nous pourrions aller plus loin que le numéro 1 concocté par les fondatrices l’an dernier. Nous voulions donc porter ce projet pour l’améliorer, l’ouvrir au monde professionnel et au grand public. En cela, Ex Nihilo était un véritable défi.

C’est également un projet éditorial des plus complets ; tout est à inventer et à organiser : la communication, l’écriture et la conception graphique, la récolte de fonds, la fabrication, la diffusion… Ce projet nous avait semblé le plus formateur, mais aussi celui qui serait le plus à même de nous laisser exprimer toute notre créativité.

Comment concilier les obligations liées à votre double vie en entreprise et à l’université, avec votre activité d’éditrices de revue ?

Cela n’a pas été facile. Comme nous l’avons expliqué, Ex Nihilo est un projet très complet. Cela nous a demandé beaucoup d’implication, le sacrifice de notre temps libre et parfois même de quelques nuits de sommeil ! Ce projet a surtout pris de la place dans notre vie privée plutôt que dans notre vie professionnelle, bien qu’il nous ait aussi permis d’améliorer de nombreuses compétences.

Concernant notre vie étudiante, nous avons en effet dû gérer notre temps. L’exemple le plus flagrant a été l’écriture de notre mémoire de fin d’études. Même si nous avons essayé d’avancer au cours de l’année, le projet Ex Nihilo nous a complètement mobilisé : nous ne pourrons donc nous consacrer complètement à nos mémoires qu’à partir de cet été pour une remise en septembre. Nous avons cependant réussi à nous relayer en fonction des temps forts des unes et des autres. Le travail d’équipe a été notre plus grande force pour gérer notre triple vie !

Ex Nihilo a été bien plus qu’un simple projet étudiant, c’est devenu notre troisième travail à temps complet.

Qu’espérez-vous pour la suite de la revue ? Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Le numéro 2 a été conçu pour donner la parole au monde professionnel. Nous aimerions que la revue prenne vraiment son envol et devienne, dans l’idéal, connue du public. Nous ne voulons pas qu’elle reste dans l’ombre d’un projet universitaire : ce que nous souhaitons de tout cœur, c’est que la revue Ex Nihilo devienne un vrai produit professionnel, disponible en librairie, et que tous les étudiants y ayant participé puissent le présenter avec la fierté d’un professionnel du livre.

L’équipe Ex Nihilo
Maud Paillé, Chloé Marquet, Anna Dreveau, Louise Granat

DR

Découvrir ou re-découvrir Ex Nihilo :

Partagez l'article : TwitterFacebookGoogle+

Découvrez aussi

Photo

Le Master Projets européens : une formation exigeante pour des métiers porteurs

Depuis 2008, le master Etudes européennes et internationales parcours Projets européens de l’université de Cergy-Pontoise est ouvert à l’apprentissage avec le CFA SACEF comme...

Photo

Lancement de la revue Ex Nihilo

A la rentrée 2015, Rachel, Lucile, Mélia et Anastasiia, apprenties et étudiantes pleine d'entrain en M2, ne se rendaient peut-être pas bien compte du projet dans lequel elles avaient toutes...

1 commentaire

Répondre

HERAULT 08 jul. 2017 - 10:16

C'EST UNE BELLE REVUE,bien écrite ,bien documentée,bien illustrée BRAVO!!!!

Ajouter un commentaire

Articles récents

 Au centre de formation d’apprentis (CFA) Sacef, le parcours de...

Jean-Marie Marx, haut commissaire, vient d'annoncer que 150 projets...

Ce vendredi 11 octobre a permis de consacrer les apprentis de la...

Retrouvez l'article sur les CFA hors les murs avec l'intervention...