L’apprentissage
dans l’enseignement supérieur en Ile-de-France
Formations

Master Développement culturel et valorisation des patrimoines

Le master Développement culturel et valorisation des patrimoines (DCVP) est centré sur la conception, le montage et le suivi de projets dans les domaines de la culture, du patrimoine et du tourisme culturel, dans une démarche de valorisation des ressources locales et de développement social et économique des territoires. Il vise à donner aux étudiants les compétences nécessaires pour initier et mettre en place des activités, manifestations et produits culturels, dans une approche de développement territorial. La spécificité de cette formation est de conjuguer le développement culturel, la valorisation des patrimoines et le tourisme durable.

Transversalité

Des collaborations sont mises en place avec d’autres formations de l’UCP, sous la forme de cours en commun avec deux autres masters de géographie au premier semestre du M1, et d’un atelier intensif d’une semaine en M2, organisé avec plusieurs masters de l’UCP travaillant sur les problématiques du développement territorial (en géographie et droit). Ces masters sont regroupés dans le Pôle collectivités publiques.

Adossement à la recherche

Les étudiants qui souhaitent continuer leur parcours en recherche et poursuivre en thèse peuvent au second semestre de M2 faire un mémoire de recherche. Le master Développement Culturel et Valorisation des Patrimoines est en effet adossé au laboratoire de recherche de géographie MRTE (mobilités, réseaux, territoires, environnements) au sein duquel sont menés des travaux portant sur les thématiques culturelles et patrimoniales.

Ouverture internationale

Le master accueille régulièrement des personnes d’origine étrangère. Par ailleurs, un module est consacré aux questions internationales. En outre, un certain nombre d’étudiants réalisent chaque année leur stage à l’étranger, dans des centres culturels ou ambassades, dans des associations culturelles ou touristiques ou dans le cadre de la coopération décentralisée.

 

 

Première année

Semestre 1

Module 1 - Institutions et politiques publiques

  • Droit public
  • Acteurs institutionnels et finacement des politiques publiques
  • Politiques culturelles

Module 2 - Communication

  • Outils bureautiques
  • Communication PAO
  • Stratégies de communication

Module 3 - Anglais

Retours d'expérience

Semestre 2

Module 4 : Méthodologie pour la rédaction du mémoire.

  • Cours de méthodologie
  • Séminaires méthodologiques animés par les directeurs de mémoire
  • Soutenance
  • Travail encadré pour le mémoire CFA

 Module 5 : Séminaire scientifique spécialisé

  • Culture, patrimoine, et territoire
  • Patrimoine naturel et patrimoine industriel
  • Economie de la culture
  • Les publics 

Module 6 : Projets tutorés

 

Deuxième année

Semestre 3

Module 1 - Partenaires et ressources

  • Acteurs et politiques culturelles
  • Valorisation des patrimoines

Module 2 - Economie, gestion, droit de la culture et des patrimoines

  • Gestion, comptabilité
  • Droit de la culture et des patrimoines
  • Acteurs et financement de projets nationauix et internationaux

Module 3 - Montage et management de projets

  • Diagnostic et projets de développement local.
  • Montage et managemen,t de projets
  • Ateliers du pôle collectivités publiques
  • Stratégie et outils de communication
  • TIC - PAO

Module 4 - Anglais

Module 5 - Mise en situation professionnelle, conférences, voyage d'études, retour d'expérience

Semestre 4

  • Méthodologie, travail encadré pour la rédaction du mémoire
  • Soutenance mémoire.

 

 L’employeur pourra être :

  • Une entreprise du secteur culturel : scènes ou exploitants privés, service mécénat entreprise, société de production, conseil…
  • Un organisme public ou parapublic (Mairie, communauté de communes, conseil général, EPA, EPIC, EPL…).

 

Les missions confiées à l’apprenti pourront être diverses :

  • Animation, coordination de projet, médiation culturelle, programmation
  • Relations avec le public
  • Gestion des partenariats
  • Recherche de subventions, développement mécénat
  • Gestion administrative et financière : établissement et suivi budgets, gestion subventions, gestion RH…
  • Création ou réalisation de tout ou partie des actions du plan de communication…

 

 

  • Chargé de développement/projet culturel
  • Chargé de médiation culturelle
  • Chargé des relations avec le public 
  • Chargé du mécénat
  • Chargé du développment de l'action culturelle
  • Chargé de programmation
  • Conseiller en montage de projets culturels

 

Claudia MartinAttirée par les métiers de la culture, Claudia Martin a rejoint le CFA SACEF et l’université de Cergy-Pontoise pour suivre un master 2 de Développement culturel et valorisation du patrimoine (DCVP). Depuis, Claudia a obtenu son diplôme et  la Ville d’Issy les-Moulineaux, son employeur, a décidé de la garder.

 
 
 
 

En quoi consiste votre mission au sein de la mairie d’Issy-les-Moulineaux ?

J'ai été engagée au départ comme Chargée de mission culture puis mon poste a évolué et je suis maintenant Chargée de programmation et de communication. Mon poste consiste en grande partie à programmer et organiser de nombreux événements. Issy-les-Moulineaux est une ville très dynamique. Je programme par exemple des spectacles pour les tout-petits, des conférences, j’organise des séances de dédicaces avec des auteurs, des concerts aussi car nous avons une programmation jazz importante. Pour ce qui est de la communication, j'écris des articles pour le journal mensuel, pour Culture Revue Isséenne, magazine publié tous les 6 mois, et pour notre site internet issy.com. Je coordonne aussi la réalisation des supports papier, flyers et plaquettes, en lien avec notre service communication. Je relis en outre les articles écrits par les équipements culturels de la ville. 

Comment avez-vous trouvé ce poste ?

Grâce au CFA SACEF. J'avais envoyé un certain nombre de CV mais à chaque fois on me répondait qu'il n'y avait pas de budget, ou pas de poste disponible, lorsque j’envoyais des candidatures spontanées. Le CFA s’appuie sur un vaste réseau d’entreprises et aide activement les jeunes à trouver un contrat.

Avant cela, votre parcours ne vous destinait pas spécialement aux métiers de la culture

Oui c’est vrai. Avant de faire le master DCVP, j'ai fait un master 1 de Langues Etrangères Appliquées (LEA) spécialisé en anglais et en allemand. Mais finalement, je ne souhaitais pas devenir professeur ni interprète. Les métiers de la culture m’attiraient alors j'ai cherché une formation dans ce domaine et j’ai pu intégrer le master en deuxième année.

Comment avez-vous entendu parler de l'apprentissage ?

C'est ma cousine qui m'en a parlé. Elle même avait suivi une formation en apprentissage et en était très contente. Elle a rapidement trouvé du travail et a insisté pour que je me renseigne à mon tour.   

Les arguments de votre cousine vous ont-ils immédiatement convaincue ?

Pas vraiment. J'ai mis du temps à comprendre car pour moi l'apprentissage concernait surtout les métiers manuels comme la profession de boulanger. Je ne savais pas qu'on pouvait faire ça dans la communication ou la valorisation du patrimoine, par exemple. J’avais plutôt pensé aux stages mais ma cousine me disait que l’apprentissage était beaucoup mieux et elle avait raison. 

En quoi l’apprentissage est-il plus intéressant que les stages ?

Contrairement au stagiaire, l’apprenti est un salarié comme les autres, il est intégré à l’entreprise sur le long terme et développe de vraies relations de travail avec ses collègues. C’est aussi le rythme de la formation au CFA SACEF qui permet ça, avec deux jours par semaine en cours et trois en entreprise. L'apprentissage permet d'entrer en douceur dans le monde du travail. On est encadré par un maître d'apprentissage qui s'occupe de nous c'est véritablement un statut privilégié. Le fait d'être salarié nous permet de financer nos études tout en faisant un métier en rapport avec elles. Les étudiants qui ne font pas d’apprentissage n’ont souvent pas cette chance. Mais c'est aussi un mode de formation très exigeant qui demande beaucoup de travail. Il faut être motivé. 

Quels sont vos futurs projets professionnels ?

Au fil du temps, je connais de mieux en mieux le territoire, les habitants et les acteurs de la vie culturelle d’Issy-les-Moulineaux. C’est un vrai plaisir de pouvoir s’approprier ainsi un territoire ! De plus, je trouve que mon travail est intéressant car je participe à la vie culturelle de la ville, je rencontre des artistes, des porteurs de projets culturels... Pour l’instant, je me sens très bien dans mon poste et je ne compte pas en changer. 

Propos recueillis en novembre 2012.

L'admission dans le Master

Admission en M1

Pré-requis :

Le master est ouvert aux étudiants issus des sciences humaines et sociales et de filières artistiques et culturelles.

Admission :

 

Admission en M2

 

Rythme d'alternance

pour les M1 et les M2 : 2 jours école / 3 jours entreprise

Lieu de formation

Université de Cergy-Pontoise
Les chênes

bd de l'Oise
95000 Cergy

Contact secrétariat

Delphine Delarue
01 34 25 64 32
delphine.delarue@u-cergy.fr

Candidature en ligne
Plaquette
Ecole partenaire

contact

contact

MYRIAM DIMOVIC

conseillère professionnelle

  • 01 78 09 88 56

Nos établissements partenaires